Avis livre : L’étymologie des noms d’oiseaux de Pierre Cabard

Bonjour tout le monde 🙂

J’espère que vous allez bien ! J’ai eu le plaisir de pouvoir lire L’étymologie des noms d’oiseaux dans le cadre d’un partenariat avec les Editions Delachaux et Niestlé que je remercie énormément pour ce livre extrêmement détaillé et intéressant !

Auteur : Pierre Cabard

Illustrations : François Meurgey et Bernard Guédon

Décollage pour un voyage à travers le temps qui vous mènera

dans l’histoire des noms d’oiseaux !

Esprit curieux, ce livre vous fascinera ! Enrichissant à souhait, cet ouvrage extrêmement poussé permet de mieux comprendre d’où provient les noms des oiseaux ainsi que les mots inerrants à l’ornithologie. Vous avez observé un oiseau ? Identifiez-le avec votre guide Delachaux puis intéressez-vous à l’étymologie de son nom dans ce  » dictionnaire  » spécialisé. Rien de mieux pour connaître un peu mieux une espèce, transmettre votre savoir, susciter l’intérêt et mieux protéger par la même occasion.

Des amateurs aux plus experts des ornithologues, ce livre passionnera les plus petits comme les plus grands grâce à diverses anecdotes et utilisations ! Par exemple, en famille ou entre amis, ouvrez une page au hasard et pointez un nom d’espèce pour (re)découvrir des histoires très intéressantes.

Je ne peux que vous recommander cet ouvrage où j’ai eu grand plaisir à m’enrichir de nouvelles connaissances liées à un milieu qui me passionne.

Bonne lecture ! 🙂

Extraits (Cf site de Delachaux et Niestlé)

Résumé de l’éditeur

Pourquoi la Chevêche d’Athéna porte-t-elle le nom de la célèbre déesse grecque ? La Bécassine sourde l’est-elle vraiment ? Comment le coq est-il devenu l’emblème de la France ?

C’est au XVIIIe siècle que les scientifiques adoptent la classification binominale en latin, Genre/espèce. Le siècle suivant, le nombre de naturalistes s’accroissant fortement, de multiples appellations naissent, parfois pour un même oiseau, s’inspirant tantôt du latin, tantôt du grec, tantôt même de l’anglais, voire du turc. Pas en reste non plus, les noms communs, ou noms vernaculaires, ajoutent à la dénomination de chaque espèce plusieurs caractéristiques, comme chez le Canard siffleur, le Milan noir ou l’Alouette des champs.

C’est ce voyage dans l’histoire des noms d’oiseaux que propose cet ouvrage, riche d’anecdotes ornithologiques, culturelles ou symboliques.

♦ Plus de 1 000 espèces d’oiseaux communs, rares ou très rares, observables en Europe
♦ Plus de 2 200 termes scientifiques et vernaculaires
♦ 150 biographies de celles et ceux qui ont donné leur nom à un oiseau

Pierre Cabard a exercé comme professeur de biologie et de paléontologie à Tours et se passionne pour l’ornithologie et la mammalogie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Le Castor (2009, Delachaux et Niestlé) et L’Étymologie des noms des mammifères (2008, Éveil nature).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s